Des nouvelles d’une Sœur missionnaire à Bahia Blanca (Argentine)

Association caritative vincentienne

Nous sommes cinq sœurs de notre communauté de Bahía Blanca, âgées de 78 à 88 ans ; en tant que Communauté locale, nous avons trois objectifs : bonheur, fraternité et miséricorde.

Nous sommes en service dans une école du village de « Villa Mitre » ainsi que dans un service socio-pastoral dénommé « 9 de Noviembre » où je travaille depuis mon arrivée à Bahia en 2013. Avec l’aide inconditionnelle de ma communauté locale et la Province  en collaboration avec la Communauté Éducative où s’est érigée l’Association Internationale Vincentienne des Charités (AIC) en 2016, nous avons décidé d’ouvrir une École de « disciples missionnaires ».

Vente d’occasion

Le projet initial du « 9 de Noviembre » était basé sur la visite à domicile et l’analyse de la réalité. Avec les petites contributions des membres, en tant que chaîne de solidarité, et avec l’argent récolté lors d’une vente de charité, nous avons fourni les matériaux de construction pour que les familles puissent changer leurs baraques en tôle pour des maisons en briques.

Quartier « du 9 novembre »

Le projet de construction a été réalisé de 2013 à 2017 et 31 maisons ont été construites. En 2017 et 2018, nous avons alloué : des dons, des projets et le remboursement des prêts du quartier pour la construction du Centre social vincentien afin qu’il revienne à leur propre usage. Ce Centre appartient à l’Association Internationale Vincentienne des Charités car le terrain leur a été accordé en prêt par la Municipalité.

Les activités du Centre social vincentien au cours de la période 2018-2019 étaient éducatives (alphabétisation des adultes au primaire et au secondaire, soutien aux écoles primaires et secondaires, cours d’anglais à l’Institut Juan XXIII et informatique) et économie domestique (formation à la manipulation des aliments, à la cuisine saine, à la boulangerie et aux confiseries). , atelier de couture, réservoirs solaires thermiques).

Centre Social Vincentien

En 2020, tout au long de la pandémie de Covid19, bien qu’il n’ait pas été possible de réaliser des activités éducatives et de promotion sociale comme les années précédentes, le soutien scolaire, les cours  d’Anglais virtuels et la distribution de nourriture à une centaine de familles du quartier se sont poursuivis en collaboration avec la Municipalité.

En 2021, 7 terrains ont été donnés aux Filles de la Charité pour construire le Projet 2020-2025 « CENTRE D’INTÉGRATION DE MARILLAC » composé de 12 jardins familiaux, d’un entrepôt ou remise pour ateliers d’artisanat et d’un Centre pour l’Enfance.

Dans ma prière sincère, je demande au Seigneur d’aller lui-même dans les endroits là où nous ne pouvions pas aller car « La moisson est abondante mais les ouvriers sont peu nombreux » (Lc 10,2) et fragiles. Nous sommes certaines que son temps n’est pas le nôtre et qu’il agit dans nos faiblesses.

Projet 2020-2025- CENTRE D’INTÉGRATION DE MARILLAC

Articles similaires

España

Nouveaux horizons

La 11ème réunion des Conseils Provinciaux d’Espagne a eu lieu dans la belle ville de Séville du 31 octobre au

Lire plus…