Sur les chemins de l’éducation vincentienne: Des moyens pour qualifier notre présence et notre action!

Depuis l’origine de la Compagnie, l’éducation s’est présentée comme un espace singulier pour vivre le charisme donné par Dieu à nos Fondateurs, Sainte Louise et Saint Vincent. En apprenant de l’histoire et en écoutant la réalité actuelle, le Seigneur continue à nous appeler à la mission d’aimer et de servir à travers l’expérience éducative. Coresponsables de ce cheminement commun, nous avons entrepris des actions et des processus pour qualifier notre travail, en impliquant activement tous les membres de nos institutions : Sœurs, laïcs, étudiants, familles. Il s’agit d’une entreprise qui passe par des aspects pratiques et organisationnels et implique le mouvement intérieur personnel et collectif de revitalisation de la finalité charismatique et évangélique qui soutient notre présence dans cet espace. Sous cette inspiration, nous partageons trois initiatives qui nous ont aidées à regarder vers un horizon commun, que nous avons appelé une manière vincentienne d’éduquer:

1) La réunion des directeurs (26 et 27 mai 2022), qui s’est tenue à la maison provinciale de la Médaille Miraculeuse, avait pour thème « Sur les chemins de l’innovation : Avec la vigueur du passé, nous vivons le présent, en tissant l’avenir ». L’événement a favorisé la réflexion sur les « écoles innovantes » et a mis en œuvre le processus initial de planification stratégique de nos institutions avec pour horizon 2023 à 2027. Il a également abordé le thème « Caring Innovation : Pastorale et Inclusion » qui a contribué à la réflexion sur la place et la finalité de la mission évangélisatrice dans le projet éducatif vincentien aujourd’hui. Dans cet horizon, la réflexion sur « Le charisme au service de l’innovation » nous a amenés à percevoir des aspects fondamentaux de notre mission : l’intuition originelle de Saint Vincent et Sainte Louise de faire de l’école un moyen de service aux pauvres et quelques pistes pour répondre aux « signes des temps » dans la fidélité au charisme : ne pas perdre l’horizon de la foi, sauvegarder la finalité de nos institutions et former nos équipes pédagogiques-pastorales dans le charisme vincentien.

2) La planification stratégique du réseau vincentien de l’éducation s’inspire des paroles de Sœur Suzanne Guillemin :  » L’innovation est un signe de vie. Tout ce qui vit doit nécessairement se nourrir, se transformer, se renouveler constamment afin de s’adapter aux différentes circonstances. Se figer dans l’immobilisme, c’est se condamner à mourir ». La planification stratégique du réseau et de chacune de nos 12 institutions éducatives est organisée de manière participative.

Cette planification servira de boussole pour nous guider sur le chemin de l’avenir, avec la claire intention de moderniser nos institutions, de renforcer leurs processus de gestion administrative et pédagogique et de les conduire à la croissance et à la durabilité, en vue de renforcer notre mission éducative en tant qu’institutions qui veulent assumer, en même temps, la triple identité d’être des écoles, catholiques et vincentiennes.

3) La rencontre pastorale des écoles vincentiennes (18 et 19 août 2022), qui s’est tenue à la maison provinciale de la Médaille Miraculeuse, avait pour thème « Sur les chemins de la pastorale : Contexte – Mémoire – Éducation – Charisme ». L’objectif du choix d’approfondir ces quatre accents qui sont interdépendants et interagissent directement avec le quotidien de la mission éducative est de nous aider à réfléchir sur quels horizons et quelles options fondamentales nous devons assumer pour qualifier notre présence et notre action bienveillante en tant qu’écoles catholiques vincentiennes face à la pluralité et à la complexité du monde actuel. 

Il est important de comprendre que l’innovation et la qualification que nous assumons ne sont pas sous un point de vue de marketing. Il s’agit pour nous d’une recherche de cohérence et d’excellence dans ce que nous faisons dans le contexte dans lequel nous sommes insérées, comme Jésus l’a fait et vécu en son temps, comme nos Fondateurs nous l’ont légué. Nous nous demandons toujours comment le service de Jésus-Christ auprès des pauvres nous interpelle dans la réalité éducative. En résumé, le but de l’existence de l’éducation vincentienne et de notre participation à celle-ci est de l’entreprendre pour le Règne de Dieu.

Commission Spéciale d’Education, Province de Curitiba, Brésil

Articles similaires

España

Nouveaux horizons

La 11ème réunion des Conseils Provinciaux d’Espagne a eu lieu dans la belle ville de Séville du 31 octobre au

Lire plus…