Institution de la nouvelle Province San Vincenzo Italie

Le 29 novembre 2021, l’Institution de la nouvelle Province San Vincenzo Italia a été célébrée à la Casa Maria Immacolata à Rome. L’événement était l’unification des Provinces de Sardaigne et de San Vincenzo Italia qui coïncidait heureusement avec l’anniversaire de la fondation de la Petite Compagnie (29 novembre 1633) à Paris qui, autour de Sainte Louise de Marillac, écrivit des pages de Charité totalement inédites dans le Église. En présence des Supérieurs Généraux des Visitatrices des deux anciennes Provinces, des Directeurs Provinciaux et de nombreuses Filles de la Charité de toute l’Italie, nous avons accompagné le moment historique par des psaumes et des chants spirituels.

La participation priante, fraternelle et joyeuse de tous ceux qui étaient réunis pour la naissance de la nouvelle Province de San Vincenzo Italia a été vraiment un moment unique né d’un désir passionné de répondre à l’orientation tracée par la Compagnie selon les directives de l’Église en ce qui concerne les Instituts religieux, en particulier les communautés de vie apostolique comme nous. Cette orientation vise un effort meilleur et plus concerté pour servir les personnes pauvres ainsi qu’une plus grande ouverture dans la collaboration avec les laïcs et les organisations ecclésiales diocésaines et nationales. Le processus de reconfiguration des cinq Provinces d’Italie qui avait commencé en 2013 a abouti donc après de longs et intenses dialogues et consultations et de nombreuses rencontres entre les Conseils provinciaux respectifs dans la recherche de la volonté de Dieu. L’Assemblée générale elle-même qui s’est tenue à Paris du 29 octobre au 21 novembre 2021 s’est conclue par un engagement à ouvrir de nouveaux chemins de fraternité, de communion et de mission ; ainsi, on peut dire que l’unification des Provinces est le premier pas vers la mise en valeur  de la fraternité pour la Mission.

La Visitatrice de la nouvelle Province : Sœur Maria Rosaria Matranga

avons beaucoup parlé de la dimension de la fraternité entre les sœurs, entre les Communautés et les Provinces. Lors des échanges sur ce sujet en Assemblée Générale, il a été bien exprimé que cette fraternité est basée sur notre foi ; nous ne sommes pas à un niveau purement humain même si c’est en partie ainsi, nous sommes tous enfants du même Père. C’est une fraternité de communion et c’est ce que nous devons construire ! … La naissance d’une nouvelle Province peut être l’occasion de reprendre les échanges sur ce thème et en même temps de prendre des engagements concrets pour réaliser la communion de fait et d’esprit entre vous et entre les deux Provinces qui s’unissent. Qu’est-ce qu’on attend de nous ? En ce qui concerne la Mission, l’indispensable révision des œuvres a été soulignée… la seule voie possible pour être toujours fidèle à notre Charisme….»

Nous ressentons l’urgence de rassembler ce que nous sommes et avons : esprit, cœur, énergies, ressources et réponses afin de promouvoir des expériences ensemble, de continuer à être des témoins crédibles de la tendresse de Dieu envers les pauvres, de réaliser des œuvres/projets qui visent à restituer aux pauvres la dignité qui est due à tous et à renforcer le sentiment d’appartenance à la Compagnie en renforçant la collaboration avec les membres de la famille vincentienne.

Le Supérieur général, le Père Tomaž Mavrič dans son homélie a dit : «L’unification de la Province de San Vincenzo Italia est un défi, une opportunité ; l’unification, d’abord partielle et maintenant totale, c’est déjà de l’histoire… elle aura une histoire, c’est aujourd’hui la date de sa naissance. Nous croyons que la Providence de Dieu nous a guidés jusqu’à ce jour – comme dirait St Vincent de Paul – pas à pas, lentement… jusqu’à aujourd’hui, le jour où la mer qui sépare la terre ferme de l’île de Sardaigne s’est séparée et un chemin sec a été ouvert pour que nous puissions marcher ensemble. Nous serons probablement assaillis de regrets pour les oignons dont nous nous régalions… nous traverserons des jours de désert… il y a aussi un Jourdain à traverser, Dieu n’a pas changé de style ; Dieu marche toujours avec nous, c’est pourquoi nous pouvons prendre le nouveau chemin et en le prenant nous témoignons… que Dieu en Christ est devenu proche…».

Avec les Supérieurs Généraux 

La journée s’est terminée par le déjeuner. Ephata ! est déjà en marche, à nous d’engager le dialogue, de voir avec une vision nouvelle, d’ouvrir, de franchir la porte, de se rencontrer… déterminés une fois de plus à cheminer ensemble comme des Sœurs que Dieu a appelées et assemblées(C 11a).

Soeur Rita Columbano, fdlc

Articles similaires

Proche-Orient

La Tendresse de Dieu

Les six pays de la Province du Proche-Orient s’enracinent dans la Bible : « Cyrus, roi de Perse [L’IRAN actuel],

Lire plus…