Sr. Giustina Boggione, Chevalier de l’Ordre du Mérite de la République Italienne

Le Président de la République Italienne, Sergio Matarelle, a décerné à Sr Giustina (Marcella) Boggione le titre honorifique de Chevalier de l’Ordre du Mérite de la République Italienne. Née à Turin, dans l’Italie du Nord, le 17 avril 1940, Sœur Giustina, Fille de la Charité de St. Vincent de Paul a été, pendant 61 ans, au service des adolescents et des Jeunes les plus marginalisés de la société.

Les cinq premières années de sa vocation, Sr Giustina a habité Milan, et, tout se préparant à prononcer ses vœux, a reçu le diplôme d’Économie et de Commerce de l’Université Catholique du Sacré-Cœur ; elle a commencé sa mission dans une école ouverte par la Communauté Vincentienne et dédiée au secrétariat. Par la suite, le Centre de Formation Professionnelle II de l’Institut Salotto e Fiorito de Rivoli (près de Turin) a eu besoin d’un Directeur, poste que Sr Giustina a occupé.

Le Seigneur a écrit Son histoire d’amour avec le service de Sr Giustina en faveur d’un nombre toujours croissant de Jeunes et d’adultes auxquels elle a assuré du travail et la certitude d’un avenir prometteur. Pionnière, Sr Giustina a entamé des relations constructives avec des hommes d’affaires de Turin, débutant dès les années 80 l’expérience d’une formation en alternance (travail-école) pour tous les élèves de l’établissement Professionnel.

Certes, les besoins des Jeunes étaient axés sur l’obtention d’une formation purement professionnelle, mais la base éducatrice de Sr Giustina était fondée sur le souci de la promotion de toute la personne et la formation pour un projet de vie, compris comme l’appel du Seigneur.

Les valeurs Vincentiennes d’accueil, de proximité et la promotion de la dignité humaine, particulièrement dans un contexte de déchéance et de misère, ont poussé Sr Giustina à s’acquitter de sa responsabilité à l’égard des Jeunes, spécialement les plus vulnérables, les exclus de l’école et ceux qui perdent des opportunités de formation à cause de difficultés personnelles et sociales. L’objectif visé a été, et est encore, de leur fournir des outils culturels et professionnels utiles au développement de chaque citoyen, et aux enfants d’un même Père.

L’action de Sr Giustina atteste de cette conscience et de cette logique d’engagement partagée par l’équipe de formateurs, dont la priorité n’est pas seulement l’acquisition de compétences et d’aptitudes pratiques ; de surcroit, elle met quotidiennement l’accent sur les indispensables attitudes d’attention, d’affection et de bienveillance, avec la conviction profonde que l’apprentissage réussit lorsque chacun se sent reconnu et estimé en tant que Personne.

Articles similaires

Cracovie

Le Golgotha Ukrainien

Les Filles de la Charité dans les zones de guerre en Ukraine envoient un message de Pâques : Pâques 2022 Une mère enterre sa fille

Lire plus…