Soin corporel et spirituel

La Journée Mondiale des Malades, instituée par le Pape Jean-Paul II, a été célébrée le 11 février, fête de Notre-Dame de Lourdes. Ce jour-là, nous prions pour les gens qui sont malades, souffrants et isolés, ainsi que pour leurs soignants. Cette année, nous prions spécialement pour les personnes qui souffrent des effets de la pandémie du Coronavirus.

«Vous n’avez qu’un seul Maître et vous êtes tous frères» (Mt 23,8), c’est le thème choisi pour cette 29e Journée des Malades. Pour la célébration de cette journée, le message du Pape François nous rappelle la critique que Jésus adresse à «ceux qui disent et ne font pas», et que «personne n’est immunisé contre le mal de l’hypocrisie». … «Devant les besoins de nos frères et sœurs, Jésus offre un modèle de comportement tout à fait opposé à l’hypocrisie. Il propose de s’arrêter, d’écouter, d’établir une relation directe et personnelle avec l’autre, de ressentir empathie et émotion pour lui ou pour elle, de se laisser toucher par sa souffrance jusqu’à s’en charger par le service». Ces paroles nous font réaliser que nous devons accompagner chaque personne qui souffre, l’entourant de soins et de support.

Le charisme de St. Vincent de Paul invite, profondément et concrètement, à prendre soin de la Personne prise dans son intégralité, corps et âme. À la maison de retraite de Kurozwęki, gérée par les Filles de la Charité, la Journée Mondiale des Malades a été un jour spécial de prière pour tous les Résidents. Pendant la Sainte Messe, l’Onction des Malades a été administrée, les Sœurs et le Personnel encadrant les ont confiés à Dieu, demandant pour eux la paix du cœur et la grâce de pouvoir unir leurs souffrances à celles de Jésus. Ce souci de l’âme est pris en charge de façon spéciale par les Sœurs qui, avec le personnel laïc, entourent les malades et les personnes âgées.

Elles prennent aussi soin des corps. Le 18 février, après une abondante chute de neige qui a recouvert le sol, la Sœur responsable de la Maison de Retraite, les autres Sœurs et le Personnel, ont organisé une promenade en traîneau pour les résidents. Le plaisir a duré plus de deux heures. Plus de 20 résidents y ont participé, répartis en deux groupes. Le premier est allé effectuer une promenade en traîneau et ensuite, près du feu et sous une tonnelle spéciale, ils ont frit et mangé de délicieuses saucisses avec du pain. Pendant que le premier groupe s’adonnait avec joie à cette activité, le second a fait un tour. Le temps était parfait!

Remplis de joie et de reconnaissance envers Dieu pour la beauté et la merveille de la nature, les participants ont regagné leur domicile.

Articles similaires